Biographie - Jacques Robert
Biographie

Jacques Robert
 

Né en 1955 en Belgique à Geer, il vit aujourd'hui en Wallonie Picarde.

Après des études en communication (et par conséquent un peu de photo), il a abandonné ce monde de la photographie argentique pendant de nombreuses années. Ce n'est que début 2007 lors d'un séjour en baie de Somme que l'envie irrésistible de capter les lumières de la baie le ramène vers le monde de la photo, numérique cette fois.
Après quelques photos prises un peu au hasard, il a commencé à vouloir parler de ce qu'il rencontrait, à vouloir porter un regard sur son environnement. Son "nord" le fascine, un nord géographique large, de l'Ecosse à l'Allemagne, en passant par la Hollande, la Belgique, le nord de la France. Et dans ce nord, ce qui accroche son regard, ce sont "les gens du nord", eux-mêmes, leur environnement, leurs villes, leurs modes de vie, et une sorte de culture commune, celle de son "nord".

Mais son regard sait se faire plus large. il est parti à Istanbul avec l'association "Contraste", dans le cadre d'un stage photos. Celui-ci a débouché sur une expo collective en 2008 à Bruxelles. Il est retourné à Istanbul en 2010 pour réaliser un reportage sur un orchestre Rom.

En mars 2010, il devient lauréat du concours Phot'eau, concours consacré à l'eau dans le bassin de la Haute Meuse et organisé par la CWPES. Il a remporté le premier prix, celui de la Province de Namur. Une exposition reprenant les photos des lauréats, et visant à sensibiliser le grand public à la bonne gestion des eaux, a circulé durant toute l'année 2010 en Belgique francophone.

Durant la saison 2010-2011, il participe à l'atelier photos animé par la photographe Alessia CONTU à la Maison Folie (Le Manège) à Mons (Belgique). Ce travail a abouti sur l'installation "L'espace public, l'espace vécu, le territoire" présenté pour la première fois en mai 2011. Il a poursuivi le même atelier durant la saison 2011-2012, et y a produit une série photographique: "j'ai souvent pensé à ces regards encore fatigués...", présentée à la Maison Folie de Mons(Belgique) en mai 2012.

En 2011, Jacques Robert réalise une commande pour l'INTERFEDE à savoir une expo de 24 photos. Celle-ci se veut un regard sur les personnes qui sont partenaires dans les parcours de réinsertion socio-professionnelle: association, formateurs,stagiaires,clients. L'exposition "Partenaire pour l'insertion" relate le travail accompli quotidiennement par une EFT(Entreprise de formation par le travail) ; des formations en atelier, des chantiers, des gestes de formateurs, des conseils, du soutien et encore du soutien au sein de ces entreprises pas comme les autres. Cette exposition est un hommage cordial aux travailleurs du secteur et aux nombreux stagiaires qui viennent se former pour expérimenter une nouvelle vie.

En mars 2012, il a participé à la sélection organisée en Belgique par la RTBF La Collection / CANVAS Collectie et a été présélectionné avec deux photos au MAC'S, Musée des Arts Contemporains au site du Grand-Hornu.

En mai 2012, il obtient le 2ème prix du 14ème Concours photographique "Georges Berteloit", organisé par le Foyer socioculturel d'Antoing (Belgique) et décerné par un jury de photographes professionnels.
Toujours dans le cadre de la Maison Folie(Mons), durant la saison 2012-2013, au départ d’un premier travail sur « l’étrange qui est en soi », il entame un travail plus introspectif sur son rapport aux cimetières et présente une expo photos intitulée « Etre aux anges ».


En 2013 et 2014, il participe au collectif "Lueur Fauve" ( Gérard Adam,  Jacques DesablensSylvie Ciuccoli)

Toujours en 2014, il est sélectionné pour participer à La Biennale internationale de l'image de Nancy, un des grands évènements photographiques du Nord-Est de la France.

Début 2015, il expose au Bozar à Bruxelles, dans le cadre de l'évènement ART TRUC TROC, organisé par le centre culturel Wolubilis et Bozar.

Top